La LEZ continue d’évoluer à Bruxelles

La LEZ continue d’évoluer à Bruxelles

Dès le 1er janvier 2022, les véhicules diesel de norme EURO 4 ne pourront plus circuler dans la Zone de Basses Emissions

 

COMMUNIQUE DE PRESSE, le 16 décembre 2021

C’est un cap important ! Dès le 1er janvier 2022, la Zone de Basses Emissions franchira une nouvelle étape. Les voitures, camionnettes, bus et minibus diesel de norme EURO 4 ne pourront plus y circuler. Environ 76.500 véhicules de 11 ans et plus, immatriculés en Belgique et qui circulent en Région bruxelloise, sont concernés (dont 25.000 immatriculés à Bruxelles). Il s’agit de la dernière génération de véhicules diesel qui ne doit pas être équipée d’un filtre à particules. Ceux-ci polluent davantage que les autres. Ils émettent des quantités importantes de particules fines et ont donc un impact sur la qualité de l’air et sur la santé des citoyens.

L’effet attendu de cette nouvelle mesure sera conséquent. La Région a voulu mesurer cet effet et voilà ce qu’ont montré les résultats du projet Remote sensing, la campagne de mesures inédite menée par Bruxelles Environnement en collaboration avec l'International Council for Clean Transportation (ICCT) en automne 2020. Cette campagne, financée par la Fondation FIA et Bloomberg Philanthropies, a permis de tester 130.000 véhicules différents en conditions réelles dans la capitale. Alors que les voitures diesel Euro 4 ne représentaient que 12 % du parc automobile testé à Bruxelles, elles étaient responsables de près de la moitié des émissions de particules mesurées à l’échappement et d'un quart des émissions d'oxyde d'azote. Le retrait de ces véhicules représente dès lors une étape importante afin d’améliorer la qualité de l'air et de protéger la santé des citoyens, tout comme évidemment la sortie des moteurs diesel et essence prévue respectivement en 2030 et 2035 à Bruxelles.

C’est précisément l’objectif de la LEZ. Qualité de l’air et santé sont en effet liées. Selon l’Agence européenne de l’environnement, la pollution de l’air est à l’origine d’environ 9.000 décès prématurés chaque année en Belgique, 1.000 rien qu’à Bruxelles, mais aussi de maladies cardio-vasculaires, d’affections des poumons et du système respiratoire. Les premiers touchés sont les plus vulnérables : ce sont les aînés et les enfants.

De manière globale, la LEZ, depuis son instauration en 2018, montre son efficacité. Les mesures prises modifient la composition du parc automobile et améliorent la qualité de l’air. Afin de pouvoir isoler cet impact de celui de la crise sanitaire, des estimations ont été faites dans le cadre du monitoring 2020. Ces dernières montrent qu’à situation de mobilité constante (même nombre de kilomètres parcourus), la modification du parc automobile aurait permis, entre juin 2018 et octobre 2020, de réduire les émissions du transport :

  • de 9% pour les oxydes d’azote (NOx)
  • de 17% pour les particules fines (PM2.5)
  • de 38% pour le black carbon. Cette forte réduction s’explique par l’interdiction des véhicules diesel les plus anciens, à la base d’une grande partie de ces émissions.

En réalité, la crise sanitaire ayant fait chuter le trafic et donc le nombre de kilomètres parcourus, les réductions d’émissions ont été bien plus importantes en 2020.

Comme lors des précédents renforcements, une période de transition de 3 mois est prévue. Ce n’est qu’à partir du 1er avril 2022 que les conducteurs en infraction recevront une amende de 350€. Aujourd’hui déjà, bon nombre d’automobilistes ont anticipé la mesure et pris leurs dispositions. Le nombre de véhicules diesel EURO 4 circulant à Bruxelles a ainsi baissé de 95.000 à 76.500 entre mai et novembre dernier. Cette tendance à la baisse devrait s’accélérer au cours des mois à venir.

 

La Région vous accompagne

Pour accompagner les Bruxellois et les Bruxelloises, la Région a prévu plusieurs accompagnements/ alternatives :

  • La prime Bruxell’Air : son budget a été quadruplé et elle proposera prochainement une offre à la carte à ceux et celles qui décident de se séparer de leur véhicule, tout en  leur permettant de tester de nouvelles alternatives de mobilité. Les personnes qui ont fait radier la plaque d’immatriculation de leur voiture le 4 avril 2021 ou après sont éligibles à la nouvelle prime Bruxell’Air. Le montant de la prime variera en fonction des revenus du ménage.
  • Le Mobility Coach propose des sessions en ligne gratuites et personnalisées ainsi que des mobility visits pour permettre de tester les alternatives à la voiture. Marche, vélo, vélo-cargo, transports en commun, voitures partagées, taxi : les solutions sont multiples et permettent de contribuer à une meilleure qualité de l’air. Le mobility coach aide les citoyens à trouver les meilleures solutions pour se déplacer à Bruxelles. Des sessions et visites peuvent être réservées via le site www.mobilitycoach.brussels.
  • La prime LEZ est renforcée pour les professionnels. Pour les demandes introduites à partir du 31 janvier 2022, certains montants et plafonds sont revus fortement à la hausse (jusqu’à 15.000€) et les modalités administratives sont simplifiées. Cela concerne le remplacement d’un utilitaire ne pouvant plus rouler dans la LEZ et les achats effectués à partir du 1er juillet 2021, ou l’installation d’une borne de recharge.
  • Une offre accrue de transports en commun grâce à un investissement de près d’un milliard d’euros rien que cette année. Grâce à l’arrivée de bus hybrides et électriques de grande capacité et à la refonte de 2/3 des lignes de la STIB, le futur réseau de bus offrira 30% de places supplémentaires par rapport à la situation en vigueur en 2018. La mise en service, dès cette année, de nouvelles rames de métro et de trams de nouvelle génération va permettre d’accroître encore l’offre.

 

Toutes les informations concernant ce nouveau palier, les dérogations, les pass, l’enregistrement des véhicules immatriculés à l’étranger, les primes pour les particuliers et professionnels, ainsi que les alternatives pour se déplacer sont disponibles sur le site de la LEZ. Un simulateur vous permet également de vérifier si votre véhicule est concerné.

 


La mise en place de la Zone de Basses Emissions est un projet qui implique la collaboration de plusieurs administrations et acteurs, notamment : Bruxelles Environnement, Bruxelles Fiscalité, Bruxelles Mobilité, le Centre d'Informatique, et Bruxelles Prévention et Sécurité.

 

 

 

Plus d'infos :

J’attire votre attention sur le fait que Bruxelles Environnement sera fermé la semaine du 27 décembre.

 

A propos de Bruxelles Environnement

Bruxelles Environnement est l'administration de l'environnement et de l'énergie de la Région de Bruxelles-Capitale. En tant que service public, Bruxelles Environnement a pour mission d'étudier, surveiller, gérer et apporter son expertise dans les domaines de l'air, la nature, l'eau, les sols, les déchets et le bruit. L'administration délivre également des permis d'environnement et de contrôle de leur respect, soutient des projets d'éducation, d'information et de sensibilisation à l'environnement et développe ses activités dans le domaine de l'écoconstruction. Bruxelles Environnement pilote de plus le plan régional Air-Climat-Energie. Autant de missions qui visent à préserver l'environnement, à soutenir les Bruxellois et ainsi améliorer leur qualité de vie.

Bruxelles Environnement
Site de Tour & Taxis
av. du Port, 86C/3000 B
1000 Bruxelles