Bruxelles lance sa première campagne de mesures des polluants des véhicules en conditions réelles

Bruxelles lance sa première campagne de mesures des polluants des véhicules en conditions réelles

COMMUNIQUE DE PRESSE, le 26 octobre 2020

Quels sont les polluants émis par les véhicules qui circulent à Bruxelles ? Pour le savoir Bruxelles Environnement, en collaboration avec l’ICCT (International Council for Clean Transportation) et TRUE (The Real World Urban Emissions) Initiative, mène une grande campagne de mesures. Une campagne avec une particularité : les mesures se font en rue, dans la circulation, bref en conditions réelles. La campagne est financée par les Fondations FIA et Bloomberg Philanthropies. Elle permettra d’avoir une vue claire des polluants émis par les véhicules mais aussi des nuisances sonores qu’ils engendrent.

L’affaire du dieselgate a montré que la pollution émise lors de la conduite diffère trop souvent des résultats obtenus lors des tests effectués en laboratoire ou lors d’homologations. A cela s’ajoute la problématique de la fraude au filtre à particules. D’où l’importance d’une telle campagne.

Le fonctionnementLes émissions sont mesurées en conditions réelles par OPUS RSE, une entreprise leader en Europe dans le domaine de la technologie de la télédétection. L’avantage de cette technologie (le « remote sensing »), est qu’elle permet de mesurer les émissions de tous les véhicules à moteur sans interrompre le trafic, et ce à différents endroits de la Région.

Louise Duprez, experte Mobilité Durable chez Bruxelles Environnement :

"Les véhicules, dont les émissions sont mesurées, sont flashés à l’aide d’une caméra qui reconnait les plaques minéralogiques. Nous pourrons ainsi croiser les caractéristiques techniques du véhicule, transmises par le SPF Mobilité et Transport, et les émissions mesurées. Bruxelles Environnement complète également l’analyse en plaçant un micro afin d’obtenir des mesures liées au bruit de ces véhicules. Nous espérons obtenir plus de 150.000 mesures d’ici 2 mois. L’objectif est d’avoir une meilleure connaissance des émissions directes, en situation réelle, des véhicules qui circulent à Bruxelles, ainsi que de leur impact en termes de bruit."

Une dizaine d’endroits différents ont été définis en Région bruxelloise pour effectuer les mesures; que ce soit rue de la Loi, avenue de Tervuren à Woluwe-Saint-Pierre ou encore avenue de l’Industrie à Anderlecht. Les endroits varient de jour en jour.

Les appareils permettent de mesurer différents polluants :

  • Le dioxyde de carbone (CO2)
  • Le monoxyde de carbone (CO)
  • Les hydrocarbures (HC)
  • Les particules (PM).
  • Le monoxyde d’azote (NO).
  • Le dioxyde d'azote (NO2)
  • L’ammoniac (NH3).

Les informations recueillies sont anonymes. Les panneaux informent les automobilistes aux différents endroits de mesures. Une page de Bruxelles Environnement est également dédiée au projet.

D’autres mesures « remote sensing » ont déjà eu lieu en Europe (Paris, Londres, Varsovie, etc.). La campagne bruxelloise présente plusieurs particularités qui en font un projet novateur :

  • La présence dans la flotte belge d’un grand nombre de véhicules récents, y compris les derniers véhicules diesel Euro 6d, dont les émissions réelles ont encore été très peu mesurées
  • La mesure « remote sensing » sera complétée pour la première fois par des mesures du nombre de particules à la sortie des pots d’échappement, grâce à un nouvel appareil précis qui permet de détecter la fraude au filtre à particules.Bruxelles Environnement va enrichir les mesures de polluants avec des mesures du bruit des véhicules.

Antha Williams, responsable des programmes sur le climat et l'environnement mondial chez Bloomberg Philanthropies :

"Nous ne pouvons pas nous attaquer à la pollution de l’air sans des solutions basées sur des données fiables. En mesurant les émissions du transport routier à Bruxelles, ce partenariat avec Bruxelles Environnement et ICCT permettra d’apporter des connaissances nouvelles qui serviront à mettre en œuvre des politiques pour améliorer la qualité de l’air, la santé et le bien-être des habitants dans nos villes."

Sheila Watson, directrice adjointe de la Fondation FIA :

"Nous savons que des véhicules émettent beaucoup plus de fumées toxiques quand ils circulent dans nos villes que lorsqu’ils sont testés pour être mis sur le marché. Ces émissions sont la source de décès prématurés et de maladies respiratoires graves, à Bruxelles et ailleurs. Cette campagne revêt un sens particulier en cette période de pandémie où le système respiratoire de nombreuses personnes est mis à mal par le COVID 19. Nous sommes donc ravis de soutenir cette collaboration entre TRUE et Bruxelles qui renforcera le cadre d’orientation pour la politique des transports en faveur d’une ville plus propre et plus sûre."

Avec quelle finalité ?

L’affaire du dieselgate a montré à quel point la pollution émise lors de la conduite peut différer des résultats obtenus lors des tests effectués en laboratoire et lors des homologations. A cela s’ajoute la problématique de la fraude au filtre à particules, voire du filtre mal entretenu, qui peut être à l’origine d’émissions très importantes de particules fines, qui sont nocives pour la santé. Tout cela a un impact sur la qualité de l’air, et donc sur la santé des Bruxellois.

Les résultats de cette campagne de mesures sont attendus pour le deuxième trimestre de l’année prochaine. Ils aideront à définir des actions concrètes pour lutter contre la pollution de l’air et le bruit provenant du trafic routier, notamment pour mettre en œuvre la sortie des moteurs thermiques et mieux détecter les fraudes au filtre à particules.

 

A propos de Bruxelles Environnement

Bruxelles Environnement est l'administration de l'environnement et de l'énergie de la Région de Bruxelles-Capitale. En tant que service public, Bruxelles Environnement a pour mission d'étudier, surveiller, gérer et apporter son expertise dans les domaines de l'air, la nature, l'eau, les sols, les déchets et le bruit. L'administration délivre également des permis d'environnement et de contrôle de leur respect, soutient des projets d'éducation, d'information et de sensibilisation à l'environnement et développe ses activités dans le domaine de l'écoconstruction. Bruxelles Environnement pilote de plus le plan régional Air-Climat-Energie. Autant de missions qui visent à préserver l'environnement, à soutenir les Bruxellois et ainsi améliorer leur qualité de vie.

Bruxelles Environnement
Site de Tour & Taxis
av. du Port, 86C/3000 B
1000 Bruxelles