Bruxelles Environnement et Bebat annoncent les lauréats de leur appel à projets lié à la réutilisation des piles et batteries usagés

Bruxelles Environnement et Bebat annoncent les lauréats de leur appel à projets lié à la réutilisation des piles et batteries usagés

COMMUNIQUE DE PRESSE, le 13 septembre

Bruxelles Environnement et Bebat annoncent les lauréats du tout premier appel à projets, lancé en mars, pour des initiatives circulaires et innovantes de réutilisation des piles et batteries rechargeables. L'objectif de cet appel est de prolonger la durée de vie de ces batteries, leur offrir une nouvelle vie ou nouvelle application et de stimuler la réutilisation des matériaux précieux qu’elles contiennent. Une initiative qui qui s’inscrit parfaitement dans la logique de l’économie circulaire dans laquelle les déchets sont considérés comme des ressources. Les projets sélectionnés peuvent compter sur un soutien financier de maximum 30 000 euros.

Donner une nouvelle vie aux piles et batteries rechargeables

Les projets participants se concentrent sur la fermeture, de manière durable, du cycle des matériaux composants les piles et batteries rechargeables. « Réutilisation », « réemploi » et « nouvelle vie » sont les maîtres mots de cet appel à projets, qui vise à prolonger la durée de vie des piles et batteries rechargeables et/ou de leurs composants - et donc à réduire l'empreinte environnementale de leur utilisation.

Les piles et batteries rechargeables sont omniprésentes dans notre société moderne, il suffit de penser aux batteries d'une voiture électrique, d'un smartphone, d'un vélo électrique ou d'une trottinette électrique. Ces piles et batteries sont généralement remplacées lorsque leur capacité est à 70 ou 80 % ou lorsqu'elles tombent en panne. Or, elles peuvent être encore utiles. Elles peuvent être utilisées dans toutes sortes d’applications, comme le stockage de l'énergie solaire ou en tant que batterie domestique. L'intention de cet appel à projet était de « repérer » de telles initiatives en Région bruxelloise. Lors de l’évaluation, le caractère innovant et la pertinence du projet ont été pris en compte. Les projets suivants ont été sélectionnés :

Projet "Batpack²" - Octave

Avec Batpack², la start-up bruxelloise Octave veut permettre la construction de batteries modulaires pour le stockage d'énergie dans l'industrie et les PME (entreprises de production), les écoles, les gouvernements, les coopératives d'énergie et, à un stade ultérieur, les particuliers. Un nouveau logiciel, en cours de développement actuellement, permettra d’assurer la communication entre des modules de batteries de marques et de technologies différentes, et de surveiller leur état de fonctionnement à distance. Avec cette nouvelle vie rendue possible par Batpack², Octave peut apporter une contribution importante à l'économie circulaire. Ce projet reçoit 30.000 euros.

Maxime Snick, co-fondateur d'Octave : « Chez Octave, nous sommes particulièrement heureux de recevoir cette importante contribution. Nous nous réjouissons également que des partenaires tels que Bruxelles Environnement et Bebat croient en notre projet. Grâce à ces fonds supplémentaires, nous pouvons faire un grand pas vers le développement de notre Batpack². »

Projet "Batterie mobile" - BILMO

La start-up BILMO (Saint-Gilles) conçoit et produit des remorques pour « vélos cargos » disposant d’une unité de batterie mobile sur mesure, c’est-à-dire des vélos qui peuvent être utilisés lors d’événements, de marchés, de festivals et des grands cafés. La batterie mobile est composée de batteries de vélos électriques. Un projet très intéressant qui vise également à développer la filière courte. Ce projet reçoit 30.000 euros.

Pierre Stevens, fondateur de BILMO: « Nous sommes très fiers que nos batteries mobiles aient séduit les équipes de Bruxelles Environnement et de Bebat. Avec la belle somme de 30 000 euros, BILMO peut passer à la vitesse supérieure. »

Projet "Sustainer" - SLiBat

Avec Sustainer, la start-up SLiBat (Forest), veut développer un prototype de batterie de chantiers avec des batteries provenant principalement de vélos électriques. Avec ce projet, SLiBat veut économiser de précieuses matières premières et sensibiliser le secteur du bâtiment à contribuer encore plus à l'économie circulaire. Ce projet reçoit 20.000 euros.

Mathieu Depoorter, Manager de SLiBat : « Le domaine de la construction est probablement l'un des plus grands secteurs de notre économie où la circularité doit encore gagner en importance. Grâce aux fonds supplémentaires auxquels nous pouvons faire appel dans le cadre de cet appel à projets, nous pouvons continuer à travailler sur ce sujet avec Sustainer. »

En plus de ces 3 projets gagnants, deux autres projets sont encore en cours d'évaluation en vue de bénéficier d'un soutien plus limité.

Nele Peeters, Director Marketing, Operations & Innovation chez Bebat : « Au total, 5 projets ont été considérés comme admissibles, dont 3 que nous avons choisi comme finalistes. Nous voulions également donner aux deux autres candidats une chance de se développer, c'est pourquoi nous leur avons également donné un petit coup de pouce. Tous les projets étaient originaux et innovants. Nous sommes heureux de pouvoir stimuler l'innovation circulaire et de partager nos connaissances, notre expertise et notre savoir-faire technique avec ces jeunes entrepreneurs. »
Frederik Lesseliers, chef de projet du département déchets et ressources de Bruxelles Environnement : « L'appel à projet constituait une invitation pour les entrepreneurs à se plonger dans l'économie circulaire ou à poursuivre dans cette voie. Cette évolution est nécessaire pour notre planète : l'utilisation des piles et batteries augmente chaque année et leur empreinte écologique est importante. En plus de cela, les matières premières sont rares et nous devons aussi réduire drastiquement nos déchets ! Les projets sélectionnés y contribuent. Outre ce soutien financier, ils bénéficieront également d'un accompagnement en termes d'expertise par le personnel de Bruxelles Environnement et de Bebat. Par exemple, nous pouvons échanger à propos des méthodes de reconditionnement des batteries rechargeables et des bonnes pratiques à suivre. Les responsables de ces projets auront également l'occasion d'étendre leur réseau et d'accroître leur visibilité grâce à nos différents canaux de communication. »

Avec ce soutien financier, Bruxelles Environnement et Bebat veulent soutenir un secteur émergent, celui du recyclage des piles et batteries rechargeables. Par ailleurs, cet appel à projets s'inscrit parfaitement dans la stratégie de la Région Bruxelloise. L'objectif est de passer d'une économie linéaire, où les produits sont mis au placard ou jetés après usage, à une économie circulaire, où les produits sont partagés, réparés, réutilisés et enfin recyclés. Cela offre des opportunités en termes d'environnement et de gestion des matières premières, mais aussi en termes de développement de nouvelles activités qui fournissent des emplois locaux non délocalisables.

 


Pour plus d'informations, vous pouvez joindre :

Florence Cooreman
Florence Cooreman Consultant, Whyte Corporate Affairs

 

 

A propos de Bruxelles Environnement

Bruxelles Environnement est l'administration de l'environnement et de l'énergie de la Région de Bruxelles-Capitale. En tant que service public, Bruxelles Environnement a pour mission d'étudier, surveiller, gérer et apporter son expertise dans les domaines de l'air, la nature, l'eau, les sols, les déchets et le bruit. L'administration délivre également des permis d'environnement et de contrôle de leur respect, soutient des projets d'éducation, d'information et de sensibilisation à l'environnement et développe ses activités dans le domaine de l'écoconstruction. Bruxelles Environnement pilote de plus le plan régional Air-Climat-Energie. Autant de missions qui visent à préserver l'environnement, à soutenir les Bruxellois et ainsi améliorer leur qualité de vie.

Bruxelles Environnement
Site de Tour & Taxis
av. du Port, 86C/3000 B
1000 Bruxelles